LaCible.org

Forum de tir Québécois, Tir Longue Distance et plus!
 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 walther P38 SVW 45

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lavoltiges

avatar

Messages : 724
Date d'inscription : 26/03/2014

MessageSujet: walther P38 SVW 45   Mar 6 Mai - 16:16

voila un de mes petit bijoux

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la France recense sur ses râteliers, en plus des armes réglementaires, bon nombre de produits alliés ou ennemis. Comment ne pas citer le pistolet-mitrailleur américain Thompson ou la mitraillette anglaise Sten. Mais il ne faut pas oublier non plus les armes de l’armée allemande, comme le MP 38 et le MP 40. La provenance de ces armes est facile à deviner. Il s’agit soit de pièces parachutées, soit de prises de guerre.

mais nous allons parler du futurs PA réglementaires d’origine allemande le mythiques Walther P 38 qui est en service de 1945 au début des années 1970
(en fait il y a en a eu deux avec le P08)

Le P 08 est produit pour les armées allemandes jusqu'en 1942, année ou le P 38 de la firme Walther le remplace définitivement.
Ses caractéristiques techniques sont simples, mais terriblement efficaces :
- platine à double action
- indicateur de chargement
- sûreté désarment le chien.

. L’arrivée officielle de ce PA au sein de l’armée française, et plus particulièrement dans la gendarmerie, fait suite à une prise de guerre conséquente. En 1945, l’armée de De Lattre se rend maître des usines Mauser à Oberndorf..
les armées françaises prennent possession en avril 1945 des usines Mauser. La déception se fait vite sentir. A l’exception de quelques armes, les râteliers sont vides. Par contre, il reste des caisses remplies de pièces non montées.

Le gouvernement français ordonne la réouverture de l’usine et sa production reprend au profit des armées de De Lattre.
En fait, aucune arme n’est créée, les responsables se contentent de monter les pistolets qui sont en pièce détachées.
Ils ont réemployé le stock de pièces disponibles pour assurer le montage d’armes, en l’espèce le fusil Mauser 98K, le Mauser HSC 7,65mm et le P38.
Donc, grâce à ces différentes prises de guerre et au manque d’armes françaises, l'armée et la gendarmerie utilise officiellement dès 1945 le P 38.
Concernant ce dernier, que les Américains qualifie de « Grey ghost » (fantôme gris) en raison de sa finition, il est à l’identique du modèle de l’armée allemande (la carcasse est en acier, il ne s'agit pas du P1)
mais porte des marquages différents, ainsi :
- SVW 45 et SVW 46 (45 et 46 désignant les années de fabrication et SVW est le code de l’usine Mauser tel qu’il a été adopté par les autorités allemandes au terme du conflit),
- une étoile sur le côté droit de la culasse (côté opposé à l’arrêtoir), cette étoile valant marque d’épreuve,
- une immatriculation par arme comportant un nombre et une lettre ; les seuls lettres ayant été utilisées étant : G-H-I-K-L (la fabrication allemande du régime précédent s’étant arrêtée à F,
cette production de fin de guerre est restée d'ailleurs assez confidentielle ce qui conduit les collectionneurs à considérer un tel marquage comme une rareté
Les P38 marqués SVW46 et comportant un L aurait été en fait montés tardivement en France dans les années 50.
Pour le reste, la fabrication s’est arrêtée en 1946 en raison des protestations véhémentes des soviétiques qui étaient opposées à la production de toute arme sur le sol allemand au sortir de la guerre.
La France aurait ainsi fabriqué de l’ordre de 40 000 P38. Ces derniers ne doivent pas être confondus avec les P38 de l’armée allemande réemployés par les forces françaises et portant souvent l'étoile d'épreuve.

Ces P38 étaient qualifiés de « Grey ghost », bien que la finition de ces armes soit très variable allant du gris phosphaté au bronzage noir en passant par des variantes à deux tons et une couleur tabac d’Espagne assez caractéristique.
Les plaquettes ont également été de fabrication et de couleur variable en bakélite, sang de boeuf ou noire, ou en tôle d’acier, ces dernières, sans marquage, semblant typiquement française.

Comme cela a été mentionné, ces armes ont équipé l’armée française pendant un temps, mais surtout les forces de sécurité, gendarmerie et CRS

par la suite certain ont aussi été revendu à l'Autriche pour sa police, indiqué par la marque "BH" à côté du numéro de série du châssis





Revenir en haut Aller en bas
1clickdown
Administrateur
avatar

Messages : 4332
Date d'inscription : 31/03/2014
Localisation : Laurentides

MessageSujet: Re: walther P38 SVW 45   Mar 6 Mai - 16:22

J'aime ce pistolet. Tu as raison de dire que c'est une petit bijou.
Revenir en haut Aller en bas
popymoy
40S&W
avatar

Messages : 874
Date d'inscription : 01/04/2014
Age : 60
Localisation : Saguenay

MessageSujet: Re: walther P38 SVW 45   Mar 6 Mai - 16:32

J'adore tirer avec le mien aussi. Je suis bien fier d'en avoir un exemplaire. Bien que le mien est un post-war qui a équipé la police militaire allemande, ca ne lui enlève rien  afro 
Merci pour le topo Lavoltiges, cest très apprécié mon ami  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Buffalo
40S&W
avatar

Messages : 1213
Date d'inscription : 01/04/2014

MessageSujet: Re: walther P38 SVW 45   Mar 6 Mai - 19:03

Merci pour ce milsurp!
Revenir en haut Aller en bas
TheBear
Webmestre
Webmestre
avatar

Messages : 513
Date d'inscription : 05/04/2014
Localisation : Zone 13/16

MessageSujet: Re: walther P38 SVW 45   Mar 6 Mai - 22:42

Très beau pistolet ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Boris



Messages : 2
Date d'inscription : 04/02/2017

MessageSujet: Re: walther P38 SVW 45   Dim 12 Fév - 11:08

Bonjour à tous,
J'ai retenu de mes lectures (outre la contribution de lavoltiges ci-dessus, les livres de Michel Malherbe et un hors série n° 5 de la Gazette des armes) que l'étoile à cinq branches valait marque d'épreuve et était apposée par les Français, sur des pistolets qu'ils avaient montés à partir de pièces déjà fabriquées.
Ce que je ne parviens pas à reconstituer, c'est l'explication "historique" la plus plausible de la présence sur une même bête (entièrement au numéro sauf curieusement le verrou, qui devrait porter les 3 derniers chiffres du numéro de série mais en porte 3 très différents) d'un numéro de série à 4 chiffres du bloc "g" (donc marquage fait par les Français), de l'étoile à 5 branches (cohérent avec le précédent puisque marque d'épreuve française, d'ailleurs absence de marque d'épreuve allemande) avec un code "byf 44" (dont je connais aussi la signification): les Français auraient "fini" en 45 (ou même 46) de monter des pièces fabriquées en 44 et en attente depuis cette date?
Autre chose que je ne m'explique pas: absence, comme je l'ai dit, de la marque d'épreuve allemande (aigle et swastika) mais présence quand même du contrôle militaire "aigle/WaA135".
Merci à tous de vos idées!
Je termine en disant que j'ai une grande tendresse pour le Québec, où l'on parle encore un bon français, ce qui n'est plus le cas hélas! en Europe!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: walther P38 SVW 45   

Revenir en haut Aller en bas
 
walther P38 SVW 45
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Walther boujou tous
» Walther G43 ou K43
» Avis carabine a plomb

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LaCible.org :: Armes à feu. :: Pistolets & Révolvers-
Sauter vers: