LaCible.org

Forum de tir Québécois, Tir Longue Distance et plus!
 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le nouveau mammouth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
paul64

avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 08/04/2014

MessageSujet: Le nouveau mammouth    Sam 5 Déc - 18:05

L’État québécois est en gestation. Le «consensus québécois» attend impatiemment la naissance d’un autre beau gros mammouth étatique: un registre des armes à feu flambant neuf!
Citation :
Le registre des armes à feu, c’était la mère de tous les fiascos à Ottawa!

Une autre vache sacrée du modèle québécois qui, comme les autres, sera impossible à abolir une fois créée!

Alors que je souhaitais encore naïvement que le sanctifié modèle québécois puisse être redéfini, sculpté, tonifié, allégé, voilà qu’on décide d’en ajouter une autre couche.

CONTRÔLE DES COÛTS

Le premier ministre Couillard a tenté de se faire rassurant en donnant le montant de départ.

«L’important c’est de bien contrôler les coûts de la mise en place qui sont actuellement évalués entre 15 et 20 millions de dollars», a indiqué M. Couillard.

Par la suite, le coût annuel d’opération devrait être beaucoup plus bas.

Il faudra 32 mois pour le mettre sur pied. Dans une province où ni les délais ni les budgets ne sont respectés, ce sont des promesses en l’air.

Ce qui devrait nous interpeller, c’est que le gouvernement choisisse d’aller de l’avant, sans véritable étude ou commission parlementaire sur le fonctionnement ou la pertinence d’un tel registre, en pleine période où un monstrueux bordel informatique règne.

Une méga jarre à miel pour les consultants, qui se bousculeront aux portes pour s’approprier les juteux contrats, pour étirer la sauce et renouveler les logiciels ad vitam aeternam.

FIASCO INFORMATIQUE

Mais qu’a-t-on appris au juste de l’expérience fédérale?

En 1995, le gouvernement Chrétien avait estimé le coût à 2 millions. Ce coût excluait toutefois les frais annuels de fonctionnement.

Une enquête de Radio-Canada avait révélé que 10 ans plus tard, le défunt registre fédéral coûtait 1000 fois plus, soit 2 milliards.

À l’époque, c’est la firme EDS qui était responsable du système informatique. La même qui avait échoué à informatiser les pensions de vieillesse du fédéral, en 1997. La même qui n’a pu terminer son contrat au Québec pour uniformiser les systèmes informatiques du gouvernement – le «fameux» projet GIRES.

Selon l’émission Zone libre, «en 2002, après 32 amendements au contrat, le système informatique coûtait 227 millions de dollars et il tirait encore de la patte... Il faut dire que le client, le Centre des armes à feu, a demandé 2000 changements informatiques!»

On est tous «rassurés» de voir que dans sa hâte, le gouvernement Couillard confie l’organisation du registre à celui qui encadre les célébrants de mariages et qui émet les certificats de naissance, soit le directeur de l’État civil!

Mais quelle est sa compétence en la matière? Qui contrôlera les coûts? De quelle manière? Qui gérera les appels d’offres? Et qui garantira la protection des données personnelles?

Cette décision à l’impact budgétaire potentiellement explosif est prise trop rapidement, sur une impulsion émotive, surfant sur l’hypersensibilité instrumentalisée du drame de Polytechnique.

Toute remise en question est vite diabolisée.

Au Québec, on semble encore incapable d’avoir un débat rationnel sur les armes à feu.

Qui tue? Le fusil ou le déséquilibré qui tire sur la gâchette?

http://www.journaldemontreal.com/2015/12/05/le-nouveau-mammouth
Revenir en haut Aller en bas
 
Le nouveau mammouth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un nouveau site t'entraide
» NOUVEAU DISPATCHING
» Après le Godetia, y-aura-t-il un nouveau BSL ???
» Ouverture du nouveau port de Zeebrugge en juillet 1985
» Le nouveau livre de François Bayrou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LaCible.org :: Armes à feu. :: Général Armes-
Sauter vers: